jeudi 19 avril 2018 - 23:00
Actualités

Rénovation de façades : attention à l’amiante

Brisis en plaques contenant de l' amiante

Par expérience, nous savons que l’amiante peut se nicher dans toutes les parties d’une maison. La façade n’est pas exempte de composants susceptibles d’être amiantés.
Dressons en une liste, hélas non exhaustive, basée sur les centaines de diagnostics amiante avant travaux ou démolition que nous avons réalisés :

  • les plaques plates noires ou grises qui constituent le brisis de la toiture, les joues ou la couverture des lucarnes
  • la peinture noire qui peut recouvrir certaines parties en zinc
  • des composants bitumineux qui peuvent par exemple recouvrir le fond d’un chéneau
  • des mastics de fenêtres
  • des joints divers : châssis de fenêtres, joints de dilatation entre 2 maisons mitoyennes
  • des colles de carrelages
  • des composites en revêtement de façade
  • des plaques grises que l’on peut trouver à divers endroits comme des fermetures de soupirails ou d’impostes, des soubassements, des revêtements de murs pignons
  • des grilles d’aération
  • des tuyaux divers : évacuation d’eaux pluviales, aérations
  • des crépis et peintures
  • certaines pierres blanches
  • enveloppes de fils électriques anciens

Plaque d'aération en amiante cimentTous ces composants, nous les avons rencontrés plusieurs fois alors qu’ils contenaient de l’amiante.

Alors, avant toute rénovation de façade, un diagnostic amiante avant travaux s’impose.

Et n’oublions pas : l’amiante  non friable se dépose en déchetterie. L’amiante friable est à éliminer par des sociétés spécialisées.

Vous pouvez chercher aussi

Nouveau compteur Linky

01/01/2018 : nouveaux diagnostics obligatoires en location

Chaque 1er janvier voit arriver son lot de hausses de tarifs, de modifications législatives, de …

error: Contenu soumis à Copyright